Mars 2005

Bien sûr, ils ont l'air grotesques, voire ridicules, ces petites gens qui à la maison, au travail ou dans la rue se débattent dans des situations progressivement folles ou portent un regard naïf sur le monde inquiétant qui les entoure.

 

Mais n'est-ce pas ces maladresses, ce souci de se conformer, cette peur de ne pas bien faire, ces petites manies quotidiennes qui les rendent tout à la fois inquiétants, émouvants, et si hilarants... et ... si proches de nous ?

 

Le " Tête à clap théâtre " vous invite à découvrir l'univers satirico-burlesque de Karl Valentin dans une folle soirée de surprises, de délires, d'absurdité

 

Ben oui, sûrement peut-être

Cliquez sur une vignette pour l'agrandir.